voiture électrique d'occasion

Comment s’acheter une voiture électrique d’occasion ?

Les malus écologiques dont les voitures thermiques sont frappées et le prix du carburant qui ne cesse d’augmenter. Voilà des raisons pour commencer la conversion vers l’électrique ou les voitures électriques hybrides. Vous n’êtes pas obligé d’acheter du neuf si le prix vous préoccupe, les voitures électriques d’occasion commencent à être disponibles sur le marché, notamment ceux de chez Renault.

L’aspect financier de l’acquisition d’une voiture électrique

On voit la volonté du système politique et économique à pousser les citoyens vers la transition énergétique. Et l’achat d’une voiture électrique n’échappe pas à la règle. En effet, si vous décidez de faire cette opération, nombre d’aide financière vous sera fournie par l’état. Vous bénéficierez d’un bonus écologique qui peut atteindre la valeur de 1000 euros. De plus, il sera cumulable avec la prime à la conversion, dont le montant oscille entre 2500 à 5000 euros, il sera fixé en fonction de vos revenus. Pour le bonus écologique, il faut souligner qu’il est soumis à une condition qui est la suivante : le véhicule doit avoir été immatriculé pour la première fois en moins de deux ans avant l’achat en occasion. Si vous désirez avoir plus d’informations, visitez le site ElectroBoost.

En parlant du prix, il peut aussi être un piège pour les acheteurs. Si l’on parle des premières voitures de ce genre à être sorties, on peut en trouver à moins de 6000 euros. Mais il faut bien prêter attention à ces dernières. Elles sont sorties il y a à peu près 10 ans. De ce fait, la technologie dont elles sont équipées est assez désuète. On parlera surtout de la batterie et de son autonomie, au maximum elle peut tenir sur un trajet d’environ 100km.

Quelques points pour vous aider à bien choisir votre électrique

Si l’état général d’une voiture électrique n’est pas à craindre, il faut en revanche se focaliser sur sa batterie. C’est son état qui va déterminer les conditions de l’autonomie de votre véhicule. En règle générale, sur une durée de huit ans la batterie commence à perdre une partie de son potentiel. La perte se situe entre 10 à 30% de sa charge maximale à son achat à neuf. Il faut vous informer sur le nombre de cycles de recharge qu’a subit la batterie au cours de son utilisation. De plus, lors de l’essai de la voiture, effectuez un cycle complet de recharge ; et si nécessaire procéder à un diagnostic de la batterie.

Après avoir regardé l’état de la batterie, vous pouvez vérifier les points suivants :

  • Vérifier si la batterie est soumise à un contrat de location,
  • Vérifier le type de prise pour la recharge,
  • Prioriser les batteries lithium-ion,
  • Évitez les batteries plomb et nickel-cadmium.